icone home

Traitement acoustique en entreprise : ce qu’il faut savoir

En entreprise, près de 7 % des salariés sont exposés à des bruits nocifs et 25 % à d’autres bruits, aux conséquences moins importantes sur la santé mais qui restent toutefois non négligeables. Sachant qu’un salarié soumis à des nuisances sonores dans le cadre de son travail est moins performant, étant donné qu’il doit organiser son travail d’une manière plus contraignante que les autres salariés, il est indispensable de s’occuper de la réduction du bruit au travail.

Le local, premier facteur de génération de nuisances sonores

Le local joue un rôle déterminant dans l’exposition au bruit des travailleurs. Par sa réverbération, il augmente le bruit provenant des machines et affecte tout l’espace de travail.

Entrée sur un local de forme arrondie

La forme du local a une incidence sur le son

Les parois et la réflexion sonore

Les parois sont, d’une manière générale, constituées de matériaux pleins comme du béton ou de la tôle. Le problème, c’est que ces matériaux réfléchissent une très grande partie des ondes sonores. Pour réduire cette réflexion sonore des parois, il est nécessaire d’utiliser des matériaux absorbants.

Les matériaux absorbants

Dans le cadre du traitement acoustique, les matériaux utilisés sont souvent poreux à base de fibres minérales (laine minérale) ou de mousses synthétiques (mousse de mélamine/polyuréthane). Ces matériaux ont pour principale fonction d’absorber une partie de l’énergie sonore lors de la réflexion d’un bruit sur une paroi.

Mousse acoustique synthétique

Exemple de mousse synthétique

Le secteur industriel, ainsi que celui de la construction, sont ceux qui comportent le plus de risques pour les salariés, même avec des protections auditives mises à leur disposition. Le Code du travail fixe les caractéristiques minimales en matière sonore que doivent présenter les locaux.

Le rôle du traitement acoustique en entreprise

Le bruit ne se comporte pas de la même façon que l’on soit en intérieur ou en extérieur. Dans le cas d’une entreprise, le bruit direct est réfléchi sur les parois à l’intérieur du local, créant ainsi un « champ réverbéré ». Plus un local est réverbérant, moins le niveau sonore diminue lorsque l’on s’éloigne de la source sonore. Ainsi, le rôle du traitement acoustique en entreprise est de limiter cette réverbération pour se rapprocher des conditions de champ libre. Pour cela, il faut absorber une partie de l’énergie sonore à chaque réflexion pour entraîner une diminution du niveau sonore général.

Le traitement acoustique en entreprise est un moyen général de réduire les nuisances sonores au travail. Cependant, il ne dispense pas de mettre en œuvre d’autres moyens techniques de réduction du bruit comme par exemple opter pour des machines moins bruyantes, réduire le bruit à la source, etc.

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires

Inter-Logistic : logistique industrielle en Alsace


KitPower

Devenir Rédacteur

Vous avez une question ou une suggestion ? N'hésitez pas à nous contacter :

Contactez-nous